Ouvrir le menu principal

Le prix Nobel de chimie récompense les travaux sur le mécanismes de réparation de l'ADN

7 octobre 2015. – Le prix Nobel de chimie est attribué aux trois chercheurs qui ont mené une étude sur la réparation de l'ADN : le suédois Tomas Lindahl, l'américain Paul Modrich et le turque Aziz Sancar.

Le comité Nobel a expliqué que les trois chercheurs ont « cartographié et expliqué comment les cellules réparent leur ADN et sauvegardent elles-mêmes leur information génétique ».

SourcesModifier