Libye : plusieurs États appellent leurs ressortissants à quitter le pays

Flag of Libya.svg

29 juillet 2014. – Des combats de milices rivales ayant lieu à Tripoli, notamment pour avoir le contrôle de l'aéroport de Tripoli, ont mené divers États à demander à leurs ressortissants de quitter le territoire libyen.

Les premiers États à avoir demandé cela sont la Belgique, l'Espagne, Malte et la Turquie le 16 juillet, suivis du Royaume-Uni qui a pris cette décision le 26 juillet. L'Allemagne et la France ont pris cette décision le lendemain, le 27 juillet.

D'autres États européens comme l'Autriche, le Portugal, la Roumanie, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, la Norvège, le Danemark et la Finlande se contentent pour l'instant de déconseiller à leurs ressortissants de voyager en Libye.


SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

29 juillet 2014

Jour suivant