Ouvrir le menu principal

Nigeria : Boko Haram enlève plus de 100 lycéennes

Carte du Nigeria

16 avril 2014. – Le Nigeria a vécu, lundi 14 avril, une de ses journées les plus noires. Le matin, à 6 h 45, une voiture piégée a explosé dans la gare routière de Nyanya, située à 5 km au sud de la capitale fédérale du pays, Abuja, causant la mort de 71 personnes et en en blessant 124 autres. Cet attentat est le plus meurtrier jamais commis sur le territoire de la capitale fédérale. Les autorités nigérianes attribuent l'attentat à la secte islamiste Boko Haram.

Dans la soirée, à Chibok, dans le nord-est du pays, des membres de Boko Haram — dont le nom signifie « l'éducation occidentale est un péché » en langue haoussa — ont procédé à une attaque contre un établissement d'enseignement. Fermé en raison des violences dans la région, l'établissement scolaire accueillait ce jour 129 étudiantes venues passer l’examen de sciences du baccalauréat. Après avoir échangé pendant plusieurs heures des tirs avec les soldats, les terroristes ont vaincu les militaires présents sur place. Pendant l'attaque les islamistes ont mis le feu au bâtiment puis se sont enfui en emmenant « plus d'une centaine » d'étudiantes. Les forces de l'ordre ont, par la suite, pu « suivre les traces d'un camion » qui les a menées à un camion hors service duquel certaines étudiantes avaient réussi à s'échapper en sautant en route.

SourcesModifier

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 16 avril 2014

Jour suivant avant