Pékin accueillera les Jeux olympiques d'hiver de 2022

Publié le 1er août 2015
La ville de Pékin (Chine) a été sélectionné par le Comité international olympique pour accueillir les Jeux olympiques d'hiver de 2022. C'est le président du CIO, Thomas Bach, qui l'a annoncé pendant la 128e cession du CIO à Kuala Lumpur (Malaysie). Pékin a été choisi au détriment d'Almaty, l'ancienne capitale du Kazakhstan, par 44 votes contre 40.

Le stade national de Pékin

Avec cette décision, Pékin devient la première ville dans l'histoire olympique a accueillir à la fois les JO d'été (2008) et d'hiver (2022). « Je suis tellement excitée. La Chine peut être fière ! » a déclaré à la télévision Zhang Hong, championne de patinage de vitesse à Sochi 2014. Il s'agira de la troisième olympiade consécutive à être organisé en Asie, après Pyeongchang (Corée du Sud) en 2018 et Tokyo en 2020.

Seules deux villes étaient en compétition pour l'organisation de la XXIVe olympiade d'hiver, puisqu'Oslo, Cracovie, Stockholm et Lviv avaient renoncé à leurs candidatures fautes d'appui populaire et de problèmes économiques.

Pékin exploitera des infrastructures qui avaient été créées pour les Jeux de 2008, et qui sont pour la plupart à l'abandon depuis la fin de ces Jeux. Etant donné que la capitale chinoise n'est pas une zone montagneuse, les épreuves de neige seront organisées à Zhangjiakou, à 200 km de là. La construction d'une ligne de train à grande vitesse sera nécessaire.


SourcesModifier


  Jour précédent

1er août 2015

Jour suivant