Politique italienne : réforme constitutionnelle, Marguerettaz s'abstient

10 mars 2015. – « Mon espoir est que le projet de loi puisse être amélioré en seconde lecture au Sénat, garantissant la protection et le renforcement des spécialités, plus que nécessaires en cette période où le thème d'une modification des frontières régionales (macrorégions) revient inlassablement ». C'est ainsi que le député valdôtain Rudi Marguerettaz a expliqué son vote d'abstention sur le projet de loi touchant à la réforme constitutionnelle.

SourcesModifier



  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 10 mars 2015

Jour suivant