Québec : le gouvernement précise les règles concernant les rassemblements familiaux à Noël face à la COVID-19

26 novembre 2020. – Le Premier ministre, François Legault, est venu préciser en conférence de presse les règles concernant les rassemblements familiaux qui pourront être tenus pendant la période de Noël pour éviter la propagation de la COVID-19. Dans une première annonce le 19 novembre, M. Legault avait mentionné que les Québécois pourraient tenir un nombre illimité de réunions d'au plus dix personnes entre le 24 et le 27 décembre. Il a toutefois révisé cette position en annonçant que le nombre de réunions serait limité à deux, un scénario déjà discuté entre le gouvernement et la direction de la santé publique.

Une table décorée pour fêter Noël

Ces précisions permettent de mieux encadrer les informations données le 19 novembre. Si celles-ci avaient été interprétées librement, elles auraient permis de faire « cinq, six rencontres avec 10 personnes différentes », soit l'équivalent de « faire un gros party avec 60 personnes ». Le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, a d'ailleurs mentionné que la situation face à la COVID-19 était toujours fragile et, en s'adressant aux Québécois, a dit : « [Ce] n'est pas le Copacabana et le festival de Rio qu'on vous demande de faire. »

M. Legault a aussi effectué certaines suggestions : soit de se mettre en quarantaine sept jours avant et après ces rassemblements, soit, pour les personnes dans l'impossibilité de respecter cette quarantaine, de ne pas participer à ces réunions. De plus, les Québécois devraient faire leurs courses avant de débuter cette quarantaine. Il a aussi rappelé que la situation sanitaire sur le nombre de cas et d'hospitalisations dans la semaine précédant le 24 décembre permettrait ou non la tenue de ces rencontres familiales pendant les fêtes.

Voir aussi
Science portal icons.png
Thèmes

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

26 novembre 2020

Jour suivant