Différences entre versions de « États-Unis : Trump annonce la création de 8 000 emplois »

m
aucun résumé de modification
m
m
{{Infobox États-Unis}}
{{Date|29 décembre 2016}} Le président élu {{w|Donald Trump}} a annoncé hier soir que l'opérateur de téléphonie mobile {{w|Sprint Nextel|Sprint}} et le fabricant de satellites {{w|OneWeb}}, filiales de la firme japonaise{{w|japon}}aise {{w|SoftBank}}, allaient relocaliser 8 000 emplois aux États-Unis. Le président du groupe, Masayoshi Son, qui avait rencontré le nouveau président au début du mois à New York, avait déjà prévu l'investissement de 50 milliards de dollars (47,8 milliards d'euros) aux États-Unis, ce qui permetterait la création de 50 000 emplois sur le sol américain sur le long terme.
 
Après avoir annoncé en janvier le licenciement de 2 500 employés dans le cadre d'un plan d'économies de 2,5 milliards de dollars, l'opérateur Sprint a affirmé dans un communiqué que 5 000 emplois seraient ''{{citation|créés ou rapatriés}}'' aux États-Unis d'ici à la fin mars 2018, principlement dans les domaines de la vente et du support. Sprint a déclaré vouloir engager ''{{citation|immédiatement}}'' des discussions afin de définir le lieu de relocalisation de ces emplois. L'opérateur n'a toutefois pas précisé depuis quels pays ces postes allaient être rapatriés.