Différences entre versions de « France : Manuel Valls enfariné à Strasbourg »

aucun résumé de modification
m
 
{{Date|22 décembre 2016}}
{{w|Manuel Valls}} a été enfariné ce jeudi 22 décembre à {{w|Strasbourg}} par un militant opposé à la {{w|Loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels|loi travail}} qui a crié « 49.3, on n'oublie pas, on ne pardonne pas ». Il a été immédiatement arrêté par les forces de police. L'ancien {{w|Premier ministre}} était en déplacement dans le cadre de sa campagne pour la [[:Catégorie:Primaire présidentielle socialiste de 2017|primaire présidentielle socialiste]]. Il a d'ailleurs, à ce sujet, [[France : Manuel Valls propose la suppression du 49.3|proposé la suppression]] de cet article de la constitutionConstitution, qui permet de faire adopter un texte de loi sans vote à l'{{w|Assemblée nationale}}. Ce revirement a été particulièrement critiqué alors que Valls a utilisé six fois cette procédure quand il était premierPremier ministre, poste qu'il a quitté au début du mois pour se présenter à la présidentielle.
 
Manuel Valls a néanmoins relativisé, y voyant un bon signe en vue des échéances électorales à venir, faisant référence à l'enfarinage de {{w|François Hollande}} en 2012, peu avant son élection.
 
{{Page|France|Politique et conflits}}
 
[[Catégorie:Europe]]
[[Catégorie:France]]