« De nouvelles attaques de pirates ont été rapportées au large de la Somalie » : différence entre les versions

m
retouche
[version vérifiée][version vérifiée]
m (ortho ; bricoles)
m (retouche)
 
Après la capture dimanche d'un [[w:thonier|thonier]] [[w:Espagne|espagnol]] qui pêchait au large des côtes [[w:Somalie|somaliennes]], c'est au tour d'un [[w:pétrolier|pétrolier]] géant [[w:Japon|japonais]] d'avoir été attaqué sans succès dans la même région, entre la Somalie et le [[w:Yémen|Yémen]].
 
Lundi, des pirates ont en effet attaqué à la [[w:Roquette (arme)|roquette]] et à l'arme automatique le ''Takayama'', un pétrolier japonnaisjaponais géant de {{unité|150053|tonnes}} qui est parvenu à s'échapper. Le navire, qui compte {{unité|23|marins}} à bord et se dirigeait à vide vers le port de [[w:Yanbu|Yanbu]], a été touché par une une roquette au flanc gauche, mais reste capable de naviguer. Un officiel a déclaré {{citation|''Le pétrolier a accéléré et a réussi à empêcher les pirates de monter à bord et de prendre le contrôle du navire''}}.
 
En ce qui concerne le suivi de la capture du thonier espagnol ''Playa de Bakio'' appartenant à la société basque Pevasa et dont le port d'attache est [[w:Bermeo|Bermeo]] dimanche, le gouvernement espagnol a annoncé lundi avoir intensifié ses efforts pour obtenir la libération des {{unité|26|membres}} de l'équipage qui, selon un communiqué de presse, est en bonne santé et ne compte aucun blessé. Une {{guil|cellule de suivi}} a été mise en place sous la direction de l'état-major espagnol, en particulier pour coordonner les contacts pris avec les pays disposant d'une force militaire dans la région, tels que les [[w:États-Unis d'Amérique|États-Unis d'Amérique]], la [[w:France|France]] ou la [[w:Grande-Bretagne|Grande-Bretagne]]. La marine espagnole a indiqué avoir détourné la [[w:frégate|frégate]] ''Mendez Nuñez'' pour s'approcher du navire de pêche, mais le contact ne pourrait être réalisé que dans 24 à {{unité|36|heures}} selon une source gouvernementale espagnole.