Ouvrir le menu principal

Thaïlande : nouvelle explosion près d'une station de métro de Bangkok

Le métro aérien de Bangkok.

18 août 2015. – Une explosion a eu lieu près d'une station de métro aérien dans le centre de Bangkok, en Thaïlande. Il n'aurait aucun blessé selon la police thaïlandaise.

D'après les premières constatations de la police, un petit engin explosif a été lancé depuis un pont sur des passants à proximité d'une station de métro aérien dans le centre de Bangkok. La bombe aurait atterri dans l'eau. Cette attaque s'est produite peu après 13 h 00 (06 h 00 GMT) à proximité de la rivière et de grands hôtels dans une zone touristique de la capitale.

« Personne n'a été tué ou blessé. La police est sur les lieux pour enquêter et rechercher le type de dispositif utilisé », explique un officier de ce quartier de Bangkok, sous le couvert de l'anonymat.

Cette explosion intervient au lendemain de l'attentat qui a tué au moins 21 personnes, près du sanctuaire d'Erawan dans le centre est de la capitale thaïlandaise, à proximité de nombreux centres commerciaux. Une bombe artisanale faite de trois à cinq kilos de TNT3 a explosé peu avant 19 h 00 locales au niveau du temple hindouiste d'Erawan, où se pressent de nombreux touristes, en plein centre-ville de la cité. Le site est au carrefour de Ratchaprasong où sont concentrés les grands centres commerciaux et hôtels 5 étoiles de la capitale.

L'attentat terroriste qui fait plus de vingt victimes et plus de 120 blessés est le plus grave ayant jamais touché Bangkok. Selon Prawit Wongsuwan, ministre thaïlandais de la défense, il a été perpétré dans « l'intention de détruire notre économie et le tourisme. L'attaque s'est produite au cœur du quartier touristique de Bangkok ».

D’après le chef de la junte et Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha, la police serait à la recherche d’un suspect apparaissant sur les images des caméras de surveillance, « originaire du nord-est du pays et membre d’un groupe opposé à la junte ». Le suspect aurait été identifié par des images de caméras de surveillance.

SourcesModifier