Ouvrir le menu principal

Triathlon : Abou Dabi en ouverture des séries mondiales 2017

Francisco Javier Gomez

5 mars 2017. – Le championnat du monde de triathlon (WTS 2017) a vu l'ouverture de son circuit 2017 les 3 et 4 mars à l'image de la saison 2016, par l'étape d'Abou Dabi. La plupart des élites mondiales du triathlon courte distante se sont présentés pour prendre le départ de cette première étape qui se disputait sur format olympique, avec 1.5 km de natation, 40 de vélo et 10 de course à pied. L’événement proposait également des compétitions sur distance olympique ou sprint aux amateurs des catégories d'âge ainsi qu'aux jeunes et espoirs permettant un rassemblement de près de 2.500 compétiteurs sur les diverses épreuves. Seul manquaient à l'appel les champions olympiques de Rio, l'américaine Gwen Jorgensen et les britanniques Alistair et Jonathan Brownlee. La plupart des autres professionnels du circuit ont fait le choix de démarrer leur saison internationale sur cette épreuve. Particulièrement l'Espagnol Javier Gomez dont c'était le retour sur les séries mondiales après les blessures qui l'ont privé de jeux olympiques en 2016.

Course hommes

La course homme a vue le retour gagnant de Javier Gomez quintuple champion du monde, qui s'impose en remportant sa 13e victoire sur le circuit mondial courte distance et monte sur les marches de son 37e podium. Il est suivit du Britannique Tom Bishop, qui pour sa part récolte sa première médaille en prenant la seconde place de l'épreuve. Podium complété par le Français Vincent Luis qui après sa déception des jeux olympiques et quinze mois hors compétition, reprend le circtuit WTS en montant sur la troisième marche.

La natation est emmenée par un groupe de bon nageur comprenant les Français Aurelien Raphael et Pierre Le Corre, le Sud-Africain Henri Schoeman et le Russe Igor Polyanskiy qui sortent de l'eau suivit à dix secondes de Javier Gomez et Vincent Luis moins efficaces dans cette portion et qui se sont judicieusement placés dans le sillage de ces meilleurs nageurs. La première transition exécutée, se forme rapidement dès les premiers tours du circuit vélo, un peloton solide d'une dizaine de triathlètes qui va collaborer pour entretenir une avance de 45 secondes sur le groupe de chasse qui cédera finalement une minute à l'arrivée à la seconde transition. La partie course à pied malgré un transition plutôt lente de Javier Gomez, voit ce dernier prendre rapidement le contrôle de la dernière épreuve en dépassant des le premier tour Henri Schoeman leader du moment et en créant une cassure suffisante pour rejoindre la ligne d'arrivée sans inquiétude.

Course femmes
Andrea Hewitt 2012

Les deux boucles de la natation pour l'épreuve féminine ont vu un petit groupe de compétitrices prendre une légère avance dès les premiers mètres. L'Espagnole Caroline Routier accompagnée des Américaines Sarah Cook et Katie Zaferes, ainsi que de la Russe Anastasia Abrosimova ont ouvert la voie de cette partie natation et sortent de l'eau avec une vingtaine de secondes d'avance sur leurs poursuivantes. Cette avance sera vite comblée par quelques poursuivantes pour former un peloton qui doit résister au retour d'un groupe de chasse emmener par la Britannique Jodie Stimpson et la Néo-zélandaise Andrea Hewitt. Le tempo agressif qu'elles imposent leur permet de recoller au peloton de tête et en maintenant la pression de décrocher la moitié des triathlètes du groupe.

L'arrivée à la seconde transition laisse entrevoir une nouvelle victoire de la Britannique qui prend rapidement le contrôle de la course à pied. Dans le dernier tour du circuit Jodie Simpson lance une dernière attaque pour creuser un écart final et s'envoler vers sa seconde victoire sur cette épreuve. Dans la dernière ligne droite Andréa Hewitt qui à réussit à ce maintenir dans le sillage de la leader, lance un ultime attaque et passe la ligne quelques centimètre devant la Britannique qui jette toutes ses forces dans ce sprint final. Au terme d'une première étape de haut niveau les deux concurrentes ont salué respectivement et avec fair-play leur performance respective. La troisième place revient à l'Autrichienne Sara Vilic qui monte pour la première fois sur un podium des WTS.

RésultatsModifier

Hommes
Rang Nom Temps
    Francisco Javier Gómez h 52 min 31 s
    Thomas Bishop h 52 min 45 s
    Vincent Luis h 53 min 8 s
Femmes
Rang Nom Temps
    Andréa Hewitt h 3 min 46 s
    Jodie Simpson h 3 min 46 s
    Sara Vilic h 3 min 53 s

SourcesModifier