WikiLeaks : Genève demande un visa humanitaire pour Julian Assange

Julian Assange
Julian Assange en 2014.
Logo de WikiLeaks. Il représente un sablier d'où le haut, en forme de Terre noire, découle des gouttes noires vers le bas, cette fois-ci en forme de Terre avec les océans bleus et les continents blancs. Le nom "WikiLeaks" est inscrit tout en bas du sanglier sur fond bleu clair.
Logo de WikiLeaks.

28 février 2020. – Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks, à qui les États-Unis demande l'extradition, un dossier examiné au Royaume-Uni, pourrait bien obtenir un visa humanitaire, soit obtenir l'asile politique à Genève. En effet, le canton de Genève a voté oui hier, avec 57 pour, 16 contre et 4 abstentions, le texte demandant à la Confédération de délivrer de toute urgence ce visa afin « d'offrir une solution concrète et immédiate à une personne poursuivie pour des motifs politiques et gravement atteinte dans sa santé physique et psychique », selon le député écologiste Jean Rossiaud.

SourcesModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 28 février 2020

Jour suivant