Ouvrir le menu principal

Des millions de personnes participent à la grève pour le climat

Greta Thunberg à Montréal.
Source : Lëa-Kim Châteauneuf.

Le mouvement de grève « Friday for future » lancé par la militante suédoise de 16 ans, Greta Thunberg, a provoqué une mobilisation sans précédent vendredi avec plus de 6 millions de personnes en grève dans 170 pays.

28 septembre 2019. – Des marées humaines ont déferlé dans quelques 6 400 manifestations à travers le monde. La plus imposante s'est déroulée à Montréal, au Canada où environ 500 000 personnes étaient présentes pour écouter l'allocution de Greta Thunberg. La file de marcheurs mesurait environ 4 kilomètres.

« Bonjour, Montréal ! Je suis très heureuse d’être ici, au Canada, au Québec » a-t-elle déclaré en français vers 14h30 UTC-5 en commençant son discours en comparant le Canada avec la Suède, son pays d'origine. Elle a poursuivi en critiquant les dirigeants du monde pour leurs actions qu'elle juge insuffisantes pour le climat et l'écologie. Elle termine son discours une nouvelle fois en français « Le changement arrive, que vous l’aimiez ou non ».

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg D'aucuns diraient que nous gaspillons notre temps, nous, nous disons que nous changeons le monde Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Greta Thunberg

La manifestation est demeurée calme et pacifique, encadrée par un imposant dispositif policier. Le seul incident signalé concerne le premier ministre du Canada Justin Trudeau qui prenait part à la marche. Il aurait été chahuté par un manifestant, un homme de 39 ans, qui a été rapidement arrêté par la police fédérale avant d'être remis au SPVM. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a remis les clés de la Ville à la jeune militante en fin de journée en se félicitant pour la mobilisation qualifiée d'historique.

SourcesModifier