Ouvrir le menu principal

Mars : Curiosity trouve des traces d'un ancien lac d'eau douce

Autoportrait de Curiosity sur Mars, en octobre 2012
Autoportrait de Curiosity sur Mars, en octobre 2012

11 décembre 2013. – La découverte de traces d'un ancien lac d'eau douce sur Mars par le robot Curiosity a été annoncée hier par une équipe internationale de chercheurs dans la revue américaine Science, qui estiment qu'il s'agit de la « preuve la plus parlante » que la planète a été habitable par le passé. « Nous avons observé de la roche très fine, sédimentaire. Ce sont toutes les caractéristiques qui nous font dire qu'il y a eu un lac d'eau douce. Puisqu'on avait de bonnes conditions pour avoir de l'eau douce, elles étaient aussi réunies pour une vie microbienne. La question de l'habitabilité se pose » explique Olivier Gasnault, de l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie du CNRS.

Selon les analyses chimiques, les roches prélevées à Yellowknife Bay dateraient d'environ 3,6 milliards d'années. « Cela coïncide justement avec exactitude aux plus anciennes traces de vie retrouvées sur la Terre » précise le professeur John P. Grotzinger, à San Francisco.

SourcesModifier