Ouvrir le menu principal

Turquie : inauguration d'un tunnel entre l'Asie et l'Europe

29 octobre 2013. – À Istanbul en Turquie, le premier tunnel ferroviaire sous-marin reliant deux continents, l'Europe et l'Asie, a été inauguré. La date coïncide avec le jour du 90ème anniversaire de la République. Ainsi, cela permet au premier ministre conservateur Recep Tayyip Erdogan de réaliser le rêve des sultans ottomans.

Photo satellite du Bosphore, en rouge le tracé de la la ligne Marmaray avec; en pointillé, la nouvelle section de la ligne et le tunnel.

D'un coût total de près de 3 milliards de dollars, le tunnel est situé à 60 mètres de profondeur sous le détroit du Bosphore. Le Marmaray transportera par métro des voyageurs d'une rive à l'autre de l'ancienne Constantinople sur une longueur de 13 km, avant d'accueillir plus tard le fret ferroviaire et les TGV.

Le tunnel faisait partie des « mega projets » voulus par le premier ministre pour modifier en profondeur l'image de la Turquie. Au pouvoir depuis 2002, il souhaite également percer un canal de 50 km de long pour rivaliser avec celui de Suez, et qui aurait pour effet de transformer en île la moitié d'Istanbul.

En partenariat avec les entreprises turques Nurol et Gama, l'immense tube immergé a été construit par la société japonaise Taisei. Le financement a été assuré en grande partie par la Banque japonaise pour la coopération internationale.

SourcesModifier