La NSA nie avoir espionné des Européens

Keith Alexander

29 octobre 2013. – Le chef de l'Agence de sécurité nationale, Keith Alexander, a affirmé que les millions de données leur avaient été fournies par des agences de renseignement européennes. De plus, les données fournies ne visaient d'ailleurs pas les citoyens de ses pays, mais des pays où l'OTAN intervient.

« Les affirmations des journalistes en France, en Espagne, en Italie selon lesquelles la NSA a intercepté des dizaines de millions d'appels téléphoniques sont complètement fausses », a affirmé le général Alexander. « Ils n'ont, comme la personne qui a volé les données classifiées, pas compris ce qu'ils avaient devant les yeux », a-t-il plaidé.

Voir aussiModifier

SourcesModifier


Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Affaire Snowden.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.


  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 29 octobre 2013

Jour suivant