Ukraine : nouvelle aide de 5 milliards d'euros par l'Union européenne et de 3,4 milliards de dollars par les États-Unis

Publié le 10 septembre 2022
À la suite de la première aide financière à l'Ukraine, approuvée le 12 juillet, d'une valeur d'un milliard d'euros, les 27 ministres des finances de l'Union européenne (UE) ont approuvé, le 9 septembre, une seconde aide de 5 milliards d'euros. Ces aides, annoncées le 18 mai par la présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen, doivent totaliser une somme de 9 milliards d'euros pour l'année 2022.

Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine (2019).

De leurs côtés, après la 19e aide de 775 millions de dollars à l'Ukraine le 19 août, suivit d'une 20e aide de 2,98 milliards le 24 août, les États-Unis ont envoyé une 21e aide de 3,4 milliards de dollars, cumulant un total de 16,7 milliards de dollars depuis le début de l'administration Biden, et depuis 2014, de 18,9 milliards de dollars.

En visite à Kiev (Ukraine) le 8 septembre, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a donné une nouvelle aide de 2,8 milliards de dollars divisés en deux parties : une partie pour l'armement et une partie pour subventionner l'Ukraine et 18 autres pays se sentant menacés par la Russie.

Lors de la cinquième réunion du Groupe de contact sur la défense ukrainienne à la base américaine de Ramstein (Allemagne), le secrétaire d’État à la Défense, Lloyd Austin a déclaré avoir envoyé une autre aide militaire de 675 millions de dollars (673 millions d'euros). Cette aide comprend notamment des systèmes de lance-roquettes multiples guidés (GMLRS), des obusiers de 105 mm, des munitions d'artillerie, des Humvees, des ambulances blindées, des systèmes antichars et des armes légères.

Le porte-parole de l'état-major américain, le colonel Dave Butler, a expliqué que pour ne pas affaiblir les capacités militaires des 40 pays donateurs, ces pays doivent « renfloués régulièrement » leurs stocks de munitions et leur production d'armes doit être « revitalisée ».

Au 3 août, les pays qui soutiennent Kiev lui ont promis, au total, une aide de 84,2 milliards d’euros. La France a promis une aide de plus d'un milliard d'euros (800 000 euros d'aide financière et 230 000 euros d'aide militaire).

Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne (24 février), 383 enfants ont déjà été tués et 350 milliards de dollars d'infrastructures ont été détruites.

Wikinews-logo.png
Dossier
Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Conflit russo-ukrainien.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.


SourcesModifier

  Jour précédent

10 septembre 2022

Jour suivant