Ouvrir le menu principal

Union européenne : Antonio Tajani élu président du Parlement européen

Europarl logo.svg
Parlement européen
- Pouvoir législatif -
European Parliament
Présidé par Antonio Tajani
Antonio Tajani

17 janvier 2017. – C'est finalement l'Italien Antonio Tajani qui a remporté l'élection de la présidence du Parlement européen après quatre tours de scrutins. Il succède donc à Martin Schulz. L'élection du candidat du Parti populaire européen a débuté ce matin à 8 h (UTC) par sa présentation ainsi que celles des 5 autres prétendants. Contrairement à l'habitude, aucune alliance n'avait eu lieu en amont, ce qui rendait l'issue du scrutin incertaine.

Le retrait surprise de Guy Verhofstadt

La surprise de la matinée est venue du libéral Guy Verhofstadt qui s'est décidé, à la dernière minute, à rallier Antonio Tajani et à retirer sa candidature. Alors qu'il avait bataillé depuis plusieurs semaines pour arriver en position de force dans cette élection, s'attirant même les foudres de certains membres de son groupe en raison des alliances qu'il évoquait. Ce revirement fait dire au journal économique La Tribune que le « président du groupe ALDE montre un opportunisme à toute épreuve et une seule ligne de conduite : celle de pouvoir profiter au mieux du Parlement européen pour son propre intérêt. »

4 tours de scrutins nécessaires

Le premier tour de scrutin s'est déroulé à l'issue des présentations de chaque candidat. Les résultats donnaient déjà une avance pour le candidat conservateur :

  1. Antonio Tajani (PPE, IT) : 274 voix
  2. Gianni Pittella (S&D, IT) : 183 voix
  3. Helga Stevens (ECR, BE) : 77 voix
  4. Jean Lambert (Verts/EFA, UK) : 56 voix
  5. Eleonora Forenza (GUE/NGL) : 50 voix
  6. Laurentiu Rebega (ENF, RO) : 43 voix

Mais seule une majorité absolue pouvait désigner, à ce stade, le futur président du Parlement.

Les deux tours suivants se déroulant dans les mêmes conditions, ils n'ont par permis d'obtenir la majorité absolue pour l'un des candidats.

Résultats du deuxième scrutin :

  1. Antonio Tajani (PPE, IT) : 287 voix (+13)
  2. Gianni Pittella (S&D, IT) : 200 voix (+17)
  3. Helga Stevens (ECR, BE) : 66 voix (-11)
  4. Jean Lambert (Verts/ALE, UK) : 51 voix (-5)
  5. Laurentiu Rebega (ENL, RO) : 45 voix (+2)
  6. Eleonora Forenza (GUE/NGL, IT) : 42 voix (-8)

Résultats du troisième scrutin :

  1. Antonio Tajani (PPE, IT) : 291 voix (+4)
  2. Gianni Pittella (S&D, IT) : 199 voix (-1)
  3. Helga Stevens (ECR, BE) : 58 voix (-8)
  4. Jean Lambert (Verts/ALE, UK) : 53 voix (+2)
  5. Eleonora Forenza (GUE/NGL, IT) : 45 voix (+3)
  6. Laurentiu Rebega (ENL, RO) : 44 voix (-1)

Il a donc fallu attendre la fin d'après-midi et le quatrième et dernier tour, où seuls les deux candidats ayant obtenu le plus de voix lors du tour précédent sont présents pour départager Antonio Tajani et Gianni Pittella.

Le candidat du Parti socialiste européen s'incline face à Antonio Tajani à 282 voix contre 351. L'ancien porte-parole de Silvio Berlusconi et ancien bras droit de José Manuel Barroso est élu pour un mandat de deux ans et demi à la tête du Parlement.

Le PPE remporte un organe de l'UE supplémentaire

Le PPE préside désormais les trois principaux organes de l'Union avec Donald Tusk au Conseil européen, Jean-Claude Juncker à la Commission européenne et donc, maintenant, Antonio Tajani au Parlement européen.

Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 19 janvier 2017, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

SourcesModifier