Des soldats français accusés de viols en République centrafricaine

Checkpoint tenu par les soldats français de l'Opération Sangaris à Bangui.

1er mai 2015. – Au moins quatorze soldats de l'opération Sangaris sont soupçonnés d'avoir abusé sexuellement d'enfants lors de leur mission à Bangui. Lors des premiers mois de l'opération Sangaris, quatre garçons âgés de 9 à 13 ans ont déclaré à une employée de l'ONU avoir été victimes de viols commis par des soldats français entre décembre 2013 et mai-juin 2014. Deux autres enfants ont affirmé avoir été témoins de ces abus sexuels. Des soldats tchadiens et de Guinée équatoriale seraient également visés par ces accusations.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 1er mai 2015

Jour suivant