Ouvrir le menu principal

France : un chauffard accusé de 94 excès de vitesse relaxé

Une BMW X6, similaire à celle de l'accusé.
Une BMW X6, similaire à celle de l'accusé.

21 janvier 2013. – Un chef d'entreprise de 40 ans suspecté d'avoir été flashé à 94 reprises pour de grands excès de vitesse, en particulier dans un tunnel de l'autoroute A86, a été relaxé ce vendredi 18 janvier par le tribunal correctionnel de Versailles. En effet, les photos des contrôles radars n'ont pas permis de déterminer si l'accusé était bel et bien au volant du véhicule.

« C'est le problème des radars automatiques : l'avis de contravention est envoyé au propriétaire du véhicule un peu comme une bouteille à la mer et il faut que cette personne reconnaisse l'infraction » explique maître Adrien Weil, l'avocat de la défense.

Le véhicule de l'accusé, une grosse cylindrée de marque allemande, était utilisée pour des trajets professionnels ainsi que privés. Le BMW X6 avait été contrôlé roulant à 180 km/h sur des portions de routes limitées à 70 km/h. Le 1er janvier 2012, le puissant 4x4 fut même flashé à 235 km/h dans un tunnel de l'A86.

SourcesModifier