Ouvrir le menu principal

Une fusée russe rate son décollage à Baïkonour

Une fusée Proton au décollage à Baïkonour

2 juillet 2013. – Une fusée russe de type Proton-M, transportant trois satellites de navigation, a explosé ce matin juste après avoir décollé du site 81 du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. C'est la chaîne de télévision publique Rossiya 24 qui a diffusé les images : on peut voir la fusée dévier de sa trajectoire quelques instants après son décollage, puis se disloquer en vol avant d'exploser en heurtant le sol à proximité du pas-de-tir.

Lorsque la fusée a dévié de sa trajectoire, elle a perdu son étage supérieur, un bloc DM-03, et donc sa charge utile située à l'intérieur. L'agence KazCosmos annonce que l'accident a provoqué une fuite de combustible. Une partie du personnel a été évacué, car la fuite aurait formé un « nuage toxique » au dessus du site de l'accident.

« Il pleuvait au moment de l'explosion. Cela va réduire considérablement la zone de pollution. Actuellement [...] le nuage s'est pratiquement dissipé » annonce Alexandre Seliverstov à l'agence russe RIA Novosti, rapporté par l'AFP.

La fusée transportait trois satellites pour le système de positionnement Glonass. En décembre 2010 déjà, la mise en orbite de trois satellites Glonass avait échoué car le lanceur Proton était retombé dans l'océan Pacifique.

Ces dernières années, de nombreux incidents de fusée Proton sont dus aux étages supérieurs de la fusée. Les premiers rapports officiels ne font état d'aucune victime.

SourcesModifier