Ouvrir le menu principal

Russie : Snowden envoie une lettre au gouvernement allemand pour collaborer

Hans-Christian Ströbele

2 novembre 2013, Russie. – Edward Snowden a adressé hier une lettre au gouvernement allemand et l'a donnée aux mains du député vert, Hans-Christian Ströbele. Il donne plus de clarté à la vérité au milieu de l'avalanche de fuites publiées dans la presse internationale portant sur l'espionnage de la NSA. Il insista que « dire la vérité n'est pas un crime ». Il est disposé à collaborer avec les autorités, la justice et le gouvernement allemand. Mais l'Allemagne doit lui garantir un statut semblable à celui qu'il a en Russie.

En effet, les États-Unis et l'Allemagne ont un traité d'extradition. En conséquence, l'Allemagne serait obligée de livrer Snowden si ce dernier foulait le sol allemand. Il est fort à parier que les Étasuniens en feront la demande et, dans le même état d'esprit dont ils ont fait preuve vis-à-vis de leurs alliés et surtout à l'égard d'Angela Merkel, condamneront Snowden qui risque la réclusion à perpétuité pour haute trahison. L'Oncle Sam dispose de beaucoup de moyens de pression vis-à-vis des pays européens afin de parvenir à ses fins. On se rappelle l'épisode du refus de traverser l'espace aérien de la France, de l'Espagne, de l'Italie et du Portugal au président Morales. Cette affaire a immédiatement porté les soupçons sur Washington. Il s'ensuivit une crise diplomatique avec les pays latino-américains.

Les conditions d'asile temporaire en Russie stipulant que Snowden ne peut faire aucune révélation depuis le sol russe, complique, en outre, la tâche de ce dernier.

SourcesModifier

Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Affaire Snowden.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.


  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 2 novembre 2013

Jour suivant